“Groovy Arts, Une Entreprise Qui Allie Art et Commercialisation” — Le Regional

Des toiles aux couleurs vibrantes, des formes en distorsion et un sujet fétiche : la femme en milieu urbain. Les traits et les coups de pinceau de Karen Couillard rappellent le style impressionniste et l’illustration. “Je fais comme les enfant, de lancer l’artiste, je trace des lignes et les remplis comme ça vient!”

La petite fille s’amuse comme dans un livre à colorier mais sur une toile et avec de l’acrylique et de l’or 18 carats pour mieux illuminer les détails.

Originaire d’Edmundston au Nouveau-Brunswick, Karen Couillard a d’abord effectué des études en art et design. Mais à l’époque, ses professeurs la découragent. “On me disait, tu n’as pas de talent en art.” Ce n’est que plusieurs années plus tard, pour égayer les murs trop blancs de sa résidence, que la peintre se remet à l’ouvrage. “J’ai commencé à peindre parce que je n’avais rien dans mon appartement!” En un rien de temps ses toiles trouvent  des acheteurs. L’artiste et ses œuvres paraissent même à l’intérieur du magazine québécois Décoration Chez-soi.

Karen Couillard est bel et bien lancée, tout comme son style particular : “Le Groovy Art”

L’art et ses dérivés

Steve est le conjoint et associé de l’artiste de Burlington. Très vite, il voit grand pour le œuvres de Karen et crée une conjonction entre les toiles et sa propre spécialité, le marketing. Des dérivés voient alors le jour. Cartes, enveloppes, aimants, laminés, papiers d’emballages et plus encore. Le couple Couillard repousse les limites de l’art populaire.

Quant aux tableaux signés Karen Couillard, ce n’est pas seulement dans les galeries qu’on les expose. On les retrouve dans de célèbres galas d’enchères ou encore à l’intérieur de nombreuses boutique de Toronto. “Dans ce domaine, affirme Steve, le secret tient dans la visibilité et la commercialisation du produit.”

Qui voit grand ne peut occulter l’énorme marché que représente l’Internet. Steve Couillard crée ainsi la boutique virtuelle de Groovy Arts au www.groovyarts.com. maintenant, renchérit Karen Couillard, on a des représentants partout au Canada et aux États-Unis.

En plus de s’affirmer comme style artistique, Groovy Arts est devenu une entreprise, l’occupation principale du couple. “On fait tout nous-mêmes, de lancer l’artiste, alors j’avoue que ça fait long-temps que je n’ai pas peint!”

“Groovy Arts, une entreprise qui allie art et commercialisation” By Luce Gauthier, May 2005